Grands formats

21 orchestres d’aujourd’hui

Ce double album (qui aurait aussi pu s’appeler « voir la musique en grand ») résonne d’abord comme un manifeste : on a encore le droit de faire de la musique ensemble et en nombre, d’en faire un art majeur, où la liberté de chacun s’exprime pleinement et collectivement. à l’écoute de ces enregistrements et de l’histoire racontée dans le livret, on découvrira la richesse et la vitalité d’une forme d’expression qui n’a cessé de se renouveler.

Alors, allons là où on ne nous attend pas, prenons des risques, soyons culotté, remuons nous pertinemment. j’entends d’ici les voix qui attaquent le refrain de l’artiste « doux rêveur »... faux ! nous sommes justement les champions de la réalité ! Notre métier à nous, c’est précisément de transformer nos rêves en réalité : être sur scène en Grands Formats est bien plus beau que les songes : nous le vérifions à chaque concert.

Jean-Rémy Guédon

Haut de Page