Un chapiteau à partager

Surnatural Orchestra est un orchestre de création de 18 musiciens, 5 techniciens, 4 personnes à la production, au fonctionnement horizontal. Forts de 20 ans d’expérience d’organisation collective, de créations pluri-disciplinaires, d’une première création sous chapiteau, nous nous lançons dans une nouvelle aventure : l’acquisition d’un chapiteau, mutualisé avec le collectif de cirque le Cheptel Aleïkoum. Le maître d’œuvre et directeur technique de ce chapiteau est Nicolas Legendre (D.T. de Les Colporteurs, Printemps de Bourges, festival d’Alba la romaine…)

Nous tenons à cette idée d’implantation itinérante pour aller à la rencontre d’un territoire. En tant que délégué région Ile-de-France, Surnatural Orchestra participe à la réflexion du Syndicat des Cirques et Compagnies de création et abondons dans le sens de ses préconisations récentes au Ministère de la Culture pour répondre au risque de « saturation des lieux de diffusion » à savoir : la création et le soutien de 100 salles éphémères supplémentaires pour montrer les spectacles qui auront été créés pendant les périodes de confinement/couvre-feu et accueillir les résidences de création des futurs spectacles.

Aussi, au vu du succès populaire et critique du spectacle musical et circassien Esquif créé et produit par Surnatural Orchestra en 2016, notre ensemble repart sur une création musique et cirque sous chapiteau.

Notre première implantation aura lieu au parc Jean Moulin – Les Guilands à Bagnolet / Montreuil (93) en automne 2021. Nous commencerons par une résidence technique, puis une résidence artistique de cette nouvelle création, et finirons par de la diffusion. Le coût important d’implantation (cf budget) ainsi que le constat qu’un équipement avec une jauge allant de 550 à 950 places est très rare dans la petite couronne, nous ont convaincus de mutualiser cet équipement en proposant de louer ce chapiteau.

Cette location comprend ce qui est nécessaire à l’accueil de spectacles ou d’évènements tant matériellement qu’humainement. Voici un récapitulatif des différentes dispositions scéniques et

types d’installations du public :
• scène au centre, piste circulaire, public assis : 632 places
• scène frontale, public assis : 585 places
• scène frontale, public debout et assis dans les gradins : 650 places
• scène frontale, public debout : 950 places

Vous trouverez ci-joint les détails financiers et techniques ainsi qu’un premier planning, chaque jour d’implantation supplémentaire est un jour de gardiennage en plus, aussi nous chercherons à regrouper le plus possible les événements entre mi- octobre et début décembre 2021. Tout changement de configuration demandant de la manutention, nous chercherons de la même façon à regrouper plutôt sur la n de l’implantation les configurations avec la scène frontale.
Tout cela est ouvert à discussion, vous trouverez nos contacts en dernière page.

Tall man was here

sortie vendredi 20 novembre 2020

Reportée depuis le printemps, la sortie de notre disque Tall man was here devait se tenir le 26 novembre,
sous les lampions étoilés de firmaments électriques…
Qu’à cela ne tienne, il sortira quand même.
Sans fête en chair, mais restent les os, qu’on peut cogner l’un contre l’autre et, si l’on y fait des trous, faire tinter comme des flûtes.
Attachons-nous ensemble au plus difficile : garder/transmettre l’envie, l’énergie, la gaité des possibles, aérer les cerveaux, qu’ils ne se ratatinent tout ce temps comme de vieilles pommes au fond des paniers, dire aux enfants que nos bouches restent là pour être vues à sourire et grogner, que l’Humanité vit dans l’échange et le brassage depuis toujours, que c’est grâce à ça qu’on en est. Qu’on peut réfléchir et penser par soi-même, partager et s’aider des autres, même quand les temps sont durs et contraints.
Alors oui, même en carton, ce sera la fête de le sortir ce disque…

Pour écouter et/ou commander, c’est ici.