PIC, la tournée !

Un aperçu des monts et des vaux par lesquels passera PIC ?
C’est ici :

2022
9, 10, 11 septembre — Paris, Pelouse de Reuilly, Festival Village de cirque
 #18
27, 29, 30 septembre, 1er et 2 octobre — Genève, Théâtre Forum Meyrin

11, 12, 13 octobre — Tarbes, Le Parvis

21, 22, 23 octobre — Auch, Festival CIRCA (sortie de l’album « PIC »)

4, 5, 6 novembre — Mende, Festival Temps de Cirques, avec La Verrerie d’Alès – Pôle national cirque Occitanie, en partenariat avec La Ville de Mende

12, 13, 15, 16, 17 novembre — Blagnac, Odyssud

2, 3, 4, 6, 9, 10, 11 décembre — Antony / Châtenay-Malabry, L’Azimut / Théâtre Firmin Gémier

2023
13, 14, 15, 17, 18 janvier — Brest, Le Quartz

31 janvier, 1er et 2 février — Quimper, Théâtre de Cornouaille – Scène nationale de Quimper, Festival Circonova

25, 26, 28, 29 avril — La Rochelle, La Coursive

1er, 2, 3, 4 juin — Elbeuf, Cirque-Théâtre

13, 14, 15, 16 juin — Besançon, Les 2 Scènes

Ce spectacle est accueilli en résidence et coproduit par : CIRCa Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie ; L’Azimut – Pôle National Cirque en Ile-de-France – Antony/Chatenay-Malabry (résidence au Plus Petit Cirque du Monde – centre des arts du cirque et des cultures émergentes) ; la Plateforme 2 pôles Cirque en Normandie, La Brèche – Pôle National des arts du Cirque de Normandie et le Cirque-théâtre d’Elbeuf ; l’Académie Fratellini (Saint-Denis) dans le cadre d’une résidence du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis ;  Le parc départemental Jean Moulin-Les Guilands (Bagnolet-Montreuil) ; L’Agora – PNC de Boulazac Aquitaine.

Sa création est également coproduite par le théâtre de Cornouaille – scène nationale de Quimper, centre de création musicale ; Les 2 scènes – SN de Besançon ; la Communauté d’agglomération MSM-Normandie ; Le Parvis – SN de Tarbes Pyrénées ; La Coursive – SN de La Rochelle ; La Coopérative De Rue et De Cirque (2r2c); le Cirque Jules Verne – Pôle National Cirque et Arts de la Rue – Amiens.

Il bénéficie de l’Aide Nationale cirque de la DGCA, des aides à la création du CNM, de la Région Ile-de-France et de la Spedidam, ainsi que de l’aide à la tournée de l’Onda.

Collectif Surnatural est soutenu par la DGCA/DRAC Ile-de-France (ensemble conventionné et fonds de relance 2021), la Région Ile de France (PAC – aides à l’investissement), le Conseil Départemental 93 (compagnie départementale – aides à l’investissement), le CNM (aides à l’investissement), la SACEM (aide aux grands ensembles) et ponctuellement par la Spedidam.

Il est membre de la fédération d’artistes pour la musique en Grands Formats et de la FSICPA (fédération des structures indépendantes de création et de production artistique).

Pic, premières !

Comment allez-vous ? Dans vos corps dans vos têtes ? Peut-être êtes-vous loin. Mais qui ne l’est pas aujourd’hui ?! Êtes-vous libre de vaquer ? On vous le souhaite très fort, quel qu’en soit le mode. Il arrive dans les lettres, que celui-celle qui écrit soit plus attentif à prendre des nouvelles qu’à en donner. Comment allez-vous ? De notre côté, en deux mots, on se préoccupe de poursuivre nos vies d’inventions, et ça nous transporte. Construire de l’impalpable, maçons sans ciment. Mais si tout ça ne s’adresse pas à un moment donné, le sable file entre les doigts, l’importance du geste s’effrite. Serez-vous là ? Là ou dès que possible ? Nous sommes présentement sous notre chapiteau, à Boulazac, en Dordogne. Trois semaines denses pour terminer de fabriquer notre spectacle avec les Inextrémiste et consorts, puis en jouer ici les premières. Serez-vous là ? Nous sommes conscients de la chance que nous avons. Un froid sec nous entoure sous un ciel souvent bleu, le sol gelé craque nous nos semelles. Un hiver, enfin. Une équipe de gens hors du commun nous accompagne, aux doigts de fée. Caravansérail. Serez-vous là, en ce chapiteau voulu multiple, halte-garderie, pleine de jeux sensas et maison de toile ? Nous le ferons vivre avec vous les années qui viennent, à y aiguiser très fort votre-notre curiosité, à s’y frotter les museaux. Y serez-vous ? A s’y frotter les museaux…

Surnatural Orchestra / Inextrémiste

Viivi Rohia / Fabrice Dominici

jeudi 27 janvier – 20h
vendredi 28 janvier – 20h
samedi 29 janvier – 20h

cirque concert sous chapiteau tout public / à partir de 6 ans
Plaine de Lamoura 24750 Boulazac Isle Manoire
accès parking par Boulazac Bourg  
informations, réservations

 

Ce spectacle est accueilli en résidence et coproduit par : CIRCa Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie ; L’Azimut – Théâtre Firmin Gémier – La Piscine, Pôle cirque en Ile-de-France (et le Plus Petit Cirque du Monde – centre des arts du cirque et des cultures émergentes) ; la Plateforme 2 pôles Cirque en Normandie, La Brèche – Pôle National des arts du Cirque de Normandie et le Cirque-théâtre d’Elbeuf ; l’Académie Fratellini (Saint-Denis) dans le cadre d’une résidence du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis ; Le parc départemental Jean Moulin-Les Guilands (Bagnolet-Montreuil) ; L’Agora – PNC de Boulazac Aquitaine.Sa création est également coproduite par le théâtre de Cornouaille – scène nationale de Quimper, centre de création musicale ; Les 2 scènes – SN de Besançon ; la Communauté d’agglomération MSM-Normandie ; Le Parvis – SN de Tarbes Pyrénées ; La Coursive – SN de La Rochelle ; La coopérative 2Rue2Cirque ; Cirque Jules Verne – Pôle National Cirque et Arts de la Rue – Amiens ; Inextrémiste.Il bénéficie de l’Aide Nationale cirque de la DGCA et des aides à la création du CNM, de la Région Ile-de-France et de la Spedidam.Collectif Surnatural est soutenu par la DGCA/DRAC Ile-de-France (ensemble conventionné et fonds de relance 2021), la Région Ile de France (PAC – aides à l’investissement), le Conseil Départemental 93 (compagnie départementale – aides à l’investissement), le CNM (aides à l’investissement), la SACEM (aide aux grands ensembles) et ponctuellement par la Spedidam.Il est membre de la fédération d’artistes pour la musique en Grands Formats et de la FSICPA (fédération des structures indépendantes de création et de production artistique)

crédit photos : © Matthieu Mounier
diffusion : Marie-Edith Roussilon / diffusion@surnaturalorchestra.com
communication : Catherine Cristofari / cristojazz057@gmail.com
www.surnaturalorchestra.com

La Toile – les 10, 12 et 13 novembre sous chapiteau à Bagnolet

Sous ce nom La Toile, au départ, une façon de rencontre entre l’orchestre, son vaste répertoire, sa disponibilité d’inventions, et des gens de cirque dans leur diversité. La rencontre se fait lors d’une résidence courte, sur les acquis des protagonistes, une mise en commun des envies, le partage des possibilités combinatoires numéros de piste/énergie orchestrale… pour aboutir à une forme de spectacle mêlant les univers jusqu’à les fondre. L’aboutissement en est un spectacle à priori unique, joué de façon ponctuelle, combinant entre 20 et 25 personnes sur scène, avec la belle fragilité inhérente à la proposition…

Des Toiles très diverses ont eu lieu depuis 2009 sous des formes variées avec des membres des compagnies Les Colporteurs, Cirque Inextremiste, Basinga (Tatiana-Mosio Bongonga), L’Immédiat, Bikes & Rabbits, Cheptel Aleikoum, Toi Dabord

Une première rencontre « Toile » avec la Compagnie Inextrémiste a finalement, il y a quelques années, donné lieu à plusieurs formes évolutives, toutes très diverses, préambules à la création d’un spectacle de cirque original : Esquif. Nous remettons ici ensemble le couvert… Anguille sous roche ?!

10 novembre à 14h : tout public et centres de loisirs

12 et 13 novembre à 20h30 : tout public

dans le cadre de la Nuit du cirque

Parc Jean Moulin – Les Guilands
entrée rue Charles Delescluze, face à la rue Jean Lolive
93170 Bagnolet
à 12 min à pied du métro Gallieni
bus 122 arrêt Charles Delescluze

BILLETTERIE ICI

Temps de 20 ans

Un chapiteau à se rendre heureux…

A l’occasion de la création du spectacle de cirque « Comment le vent vient à l’oreille » (titre provisoire), Surnatural Orchestra mutualise avec la Cie du Cheptel Aleikoum un grand chapiteau (plus de 600 places) dont le collectif musical

Continue reading

Tall man was here

sortie vendredi 20 novembre 2020

Reportée depuis le printemps, la sortie de notre disque Tall man was here devait se tenir le 26 novembre,
sous les lampions étoilés de firmaments électriques…
Qu’à cela ne tienne, il sortira quand même.
Sans fête en chair, mais restent les os, qu’on peut cogner l’un contre l’autre et, si l’on y fait des trous, faire tinter comme des flûtes.
Attachons-nous ensemble au plus difficile : garder/transmettre l’envie, l’énergie, la gaité des possibles, aérer les cerveaux, qu’ils ne se ratatinent tout ce temps comme de vieilles pommes au fond des paniers, dire aux enfants que nos bouches restent là pour être vues à sourire et grogner, que l’Humanité vit dans l’échange et le brassage depuis toujours, que c’est grâce à ça qu’on en est. Qu’on peut réfléchir et penser par soi-même, partager et s’aider des autres, même quand les temps sont durs et contraints.
Alors oui, même en carton, ce sera la fête de le sortir ce disque…

Pour écouter et/ou commander, c’est ici.